Quand partir en Thaïlande ?

Pour tout savoir sur le climat, la météo et par conséquent les moments les plus propices pour découvrir la Thaïlande, vous êtes au bon endroit.
©Glebstock

Située aux portes de l’Asie du Sud-Est, frontalière de la Birmanie à l’ouest, du Laos et du Cambodge à l’est et de la Malaisie au sud, la Thaïlande est un pays tropical. Ce qui a la particularité d’offrir une faune et une flore unique, mais aussi les conditions climatiques qui vont avec. Il y existe 3 saisons distinctes : une saison très chaude entre mars et mi-mai, une saison des pluies, la mousson, qui s’étend généralement de la mi-mai à octobre, et un hiver plutôt frais et sec de novembre à février. À noter cependant que sur la côte et dans le sud, les températures sont chaudes tout l’année. Visiter l’Asie pendant la période des moussons présente l’avantage d’une faible densité touristique. Cependant, les précipitations sont très importantes, ce qui donne souvent lieu à la fermeture de parcs nationaux et routes. Vous pourriez vous retrouver contraint de rester au même endroit pour plusieurs jours, entouré de routes submergées. Pour savoir quand partir en Thaïlande, il faut tenir compte des lieux que vous prévoyez de visiter. Le climat diffère du nord au sud du pays, et les périodes de l’année idéales pour les visiter peuvent être affectées. Pour cela, nous allons détailler les climats des 3 régions principales et comparer le moment de l’année idéal pour chacun.

Climat du nord de la Thaïlande

Le nord, une région collinaire qui offre des paysages époustouflants, dispose de températures chaudes toute l’année, sauf en hiver. Aux mois de décembre et janvier, les nuits sont plutôt fraîches, mais rien d’insurmontable, avec un minimum annuel situé autour des 12°C. Attention, autour de Chiang Mai, fameuse pour sa proximité avec de nombreux parcs nationaux, ses temples et jungles, les températures peuvent descendre jusqu’à 5°C à cause de masses d’air froid arrivant de Chine. L’été y est chaud et humide, avec des températures moyennes autour des 35°C en mars et avril, pouvant atteindre la barre des 40°C. Durant la mousson, c’est près de 1000 mm de pluie qui tombent sur la région entre mi-mai et octobre. L’idéal pour visiter le nord de la Thaïlande est soit de partir en hiver, soit au mois de novembre. Si on ne craint pas trop la chaleur et l’humidité, partir en été reste adapté.

Climat du centre de la Thaïlande

Par centre, on parle de Bangkok et de ses environs. Capitale du pays, ses 10 millions d’habitants voient environ 20 millions de visiteurs internationaux par an. Il y fait chaud tout le temps, même pendant l’hiver, durant lequel les températures minimales sont situées autour de 20°C et les maximales de 30°C. À partir de février, la chaleur et l’humidité augmentent.

Avant l’arrivée de la mousson, entre mars et mai, cela s’intensifie, devenant insurmontable pour certains. La chaleur dégagée par un soleil de plomb et un air en permanence humide rendent toute activité physique dangereuse et désagréable. On préférera donc visiter la ville et sa région en hiver ou juste après la mousson.

Climat du sud de la Thaïlande

Les plages et nombreuses îles paradisiaques du pays se trouvent dans la moitié sud. Aussi appelée Thaïlande péninsulaire, il y fait là aussi chaud toute l’année. Le réchauffement d’avant mousson est modéré comparé à celui de la région centre avec seulement quelques degrés de plus que le reste de l’année. En revanche, la saison des pluies y est différente sur la côte est et sur la côte ouest. Si l’on se base sur l’île de Koh Samui pour la côte est, les pluies sont assez fréquentes entre juin et août, mais restent peu abondantes. Elles le deviennent par la suite entre octobre et novembre. Une mousson décalée donc, dont il faut tenir compte si on ne veut pas passer l’intégralité de son séjour enfermé dans une chambre d’hôtel. Sur la côte ouest, incluant Phuket, Krabi et les nombreuses Îles comme Koh Phi Phi ou Koh Lanta, la mousson a lieu comme dans le reste du pays et les précipitations y sont impressionnantes. Elles sont cependant très rares entre décembre et mars, ce qui en fait une période idéale pour profiter du soleil et de la mer.

Pour résumer, si vous souhaitez sillonner le pays en long, en large et en travers tout en profitant de nombreuses activités en plein air, il est plus adapté de partir en hiver. Partir en été vous exposerait à de très fortes chaleurs et un taux d’humidité désagréable. Partir pendant la mousson en Thaïlande serait audacieux, mais offre une expérience unique.

Un voyage sur-mesure en Thaïlande ?
Faites nous part de vos envies