Général

Quand partir en Thaïlande ?

Le climat en Thaïlande est de type tropical. Comme dans de nombreux pays possédant ce climat, on distingue deux saisons principales.

La saison humide s’étend de juin à octobre. Si les températures restent agréables, cette période comprend d’intenses épisodes pluvieux. Cette période dite des « moussons » n’est pas la plus agréable pour visiter le pays. Une ou plusieurs averses violentes pouvant survenir à tout moment de la journée, il faut être en mesure de pouvoir adapter son itinéraire rapidement. Notons également que les mois de septembre et octobre sont les plus propices à l’apparition de typhons pouvant être particulièrement violent dans cette région du monde. Ainsi, si vous le pouvez, il est préférable d’éviter de visiter la Thaïlande à ce moment de l’année au risque de ne pas pouvoir profiter de toutes les merveilles dont recèle ce fabuleux pays.
La saison sèche s’étend elle de mars à mai. Si les épisodes pluvieux se font plus rares, les températures, elles, grimpent à une allure folle dépassant bien souvent la barre des 40°C. Cet épisode caniculaire est particulièrement présent dans le Nord du pays. Bien sûr, s’il vous est tout à fait possible de visiter la Thaïlande à cette période de l’année, soyez prêts à évoluer dans cette atmosphère parfois lourde et étouffante.

Mais entre humidité oppressante et chaleur écrasante, y a-t-il véritablement un bon moment pour prévoir un voyage en Thaïlande ? Vous avez de la chance car entre ces deux saisons, il existe un épisode intermédiaire qui est a fortiori, se trouve être le plus agréable pour visiter la Thaïlande. En effet, de novembre à mars, les températures oscillent autour de 25°C, les pluies sont plus éparses et la végétation révèle toute sa splendeur après l’épisode des moussons venu marquer les mois précédents. C’est également le mois le plus fréquenté alors si vous prévoyez de vous y rendre à cette période de l’année, pensez à vous y prendre à l’avance afin de bénéficier d’un choix plus large et de ne pas vous heurter à des risques d’indisponibilité. Quoi qu’il en soit, ne vous attendez pas à un no-man’s land dans les rues de Bangkok ou sur les plages du Nord car vous ne serez pas les seuls à avoir choisi cette période pour voyager en Asie du Sud-Est.

Quels sont les avantages à opter pour un circuit accompagné en Thaïlande ?

S’il n’est plus surprenant d’entendre le récit de voyageurs venus vous conter leurs incroyables aventures en Thaïlande, c’est tout simplement parce que ce pays a su séduire et enchanter au fil des années les aventuriers en quête de nature et de forte identité. Le bouche à oreille a fait le reste et la Thaïlande est devenue une destination prisée dans laquelle les voyageurs aiment revenir pour y découvrir de nouvelles subtilités.

Bien sûr la Thaïlande a dû s’adapter à ce nouvel attrait et certains endroits ont pu être dénaturés par ce business florissant qu’a pu représenter l’afflux touristique de ces dernières années. Elle n’en reste pas moins incroyablement riche et surprenante et vous ne pourrez pas résister à cet élan de fascination qu’exerce son histoire, sa culture et sa nature sur ceux qui s’y sont aventurés.

Néanmoins, soyez vigilants à la forme que peut prendre votre voyage en Thaïlande. Si vous suivez les guides papier, vous risqueriez de passer à côté des véritables beautés du royaume de Siam et vous retrouver confrontés à un côté davantage façonné. En ce sens, bénéficier de l’expertise et du savoir-faire d’un guide local pour votre voyage en Thaïlande peut se révéler passionnant.

Ce dernier saura vous guider en dehors des sentiers balisés, vous conter l’histoire de ses riches cités, ses spécificités culturelles et vous plonger au cœur de sa population au fort esprit d’indépendance. Compagnon de voyage idéal, il vous livre les secrets d’une Thaïlande sincère et authentique, vous révèle des lieux insoupçonnés en y apportant une dimension historique, culturelle et naturelle.

Quels que soient vos centres d’intérêt, il existe un guide adapté aux besoins de chacun. Sport, nature, histoire ou culture, votre guide saura donner à votre voyage en Thaïlande une dimension humaine, pédagogique et unique difficile à accéder par ses propres moyens en un laps de temps parfois de courte durée.

Bien entendu, visiter ce pays par vos propres moyens est tout à fait envisageable et vous ne prendrez aucun risque à ne pas vous y aventurer sans être accompagné. Néanmoins, pour la richesse de cette terre de contrastes et la quantité de choses qu’il y a à découvrir, s’offrir les services d’un guide de voyage peut vous permettre de vivre un moment d’une pure authenticité (au risque de passer pour un privilégié !)

Téléphoner, se connecter à Internet lors d’un voyage en Thaïlande, comment faire ?

Il est aujourd’hui très difficile de se passer de la technologie quand bien même vous avez la véritable volonté de vous « déconnecter ». Par chance, le monde évolue à votre rythme et les sociétés s’adaptent à ces nouvelles exigences. C’est pourquoi en Thaïlande, il vous sera très facile de garder contact avec votre famille ou vos amis.

Internet, par exemple, est aujourd’hui largement répandu dans les nombreuses villes que vous visiterez. Gratuite ou payante, nombreux sont les établissements à s’être dotés d’une connexion internet à laquelle vous pourrez vous connecter moyennant compensation financière ou l’achat d’un carte prépayée auprès d’un opérateur local. La solution la plus fiable et simple est d’utiliser les services de cybercafés présents dans toutes les villes, même les plus isolées et qui pour un tarif dérisoire, vous propose un accès à Internet illimité.

La couverture téléphonique est plutôt bonne dans tout le pays. Vous pourrez ainsi vous servir de votre téléphone portable équipé d’une carte SIM achetée sur place puis utiliser les cartes de rechargement prépayées disponibles auprès des différents opérateurs téléphoniques locaux. S’il s’agit d’un simple coup de fil ou d’une urgence, vous pourrez utiliser l’une des nombreuses cabines téléphoniques présentes un peu partout dans les villes traversées. Certaines fonctionnent avec des pièces de monnaie, d’autres avec des cartes prépayées que vous trouverez facilement dans les supermarchés ou magasins de dépannage.

Enfin, si nous pouvions vous fournir un conseil, ça serait de laisser vos téléphones au placard et de simplement vous munir d’un bon appareil photo et de vous saisir de toute la beauté des sites et l’intensité des moments que ce fabuleux pays saura vous révéler.

Que mange-t-on en Thaïlande ?

Mondialement célèbre, la cuisine thaïlandaise est à l’image de sa population : délicate, raffinée et harmonieuse. Elle consiste en une diversité de plats incroyables. Soupes, salades, currys ou « hors d’œuvre », les déclinaisons sont infinies et les combinaisons toutes plus surprenantes les unes que les autres. Enfin, si on ressent une différence d’influences selon la région dans laquelle on se trouve, les caractéristiques dépendent surtout de celui qui la prépare. Ensemble, lançons-nous dans un petit tour d’horizon des saveurs gustatives que la cuisine thaï vous réserve !

Comme dans la plupart de ses pays voisins, les bases de sa cuisine sont le riz et les nouilles. Les façons de les accommoder sont nombreuses. Porc, bœuf ou crevettes sont bien souvent les ingrédients « solides » qui viennent le compléter. Tandis que toutes les saveurs et les différences qui s’en ressentent proviennent de l’influence des épices, herbes ou autres sauces utilisés dans la préparation. Enfin, les différents types de cuisson viennent apporter aux plats une texture toute particulière. A la vapeur, frits ou sautés, légumes, viandes et féculents s’harmonisent et vous transportent dans un univers enjoué et créatif.

Coté salé, vous ne manquerez pas de goûter :

– Au traditionnel Pad Thai : véritable plat national, on le retrouve également chez nous dans des versions souvent bien moins savoureuses. Ce plat de nouilles sautées au wok est traditionnellement composé d’œufs, de graines germées, de viande et de crevettes et délicieusement parfumés d’un fumet de poisson et d’un trait de citron vert.

– Au classique Tom Yam : cette soupe épicée est originaire du Laos mais largement consommée en Thaïlande. A une base d’aigre douce composée de bouillon, lait de coco, citron vert et piments, vous ajoutez porc, poulet ou poisson et obtenez un plat qui plaira à coup sûr aux adeptes de la cuisine épicée.

– Au rafraîchissant Som Tam : originaire du nord de la Thaïlande, ce plat populaire consiste en une salade de papayes vertes râpées et subtilement assaisonnées d’une sauce au citron vert et sucre de canne… un délice de la cuisine thaï que vous retrouverez difficilement accommodé comme tel ailleurs.

– Au surprenant green curry … que l’on accompagne bien souvent d’une belle portion de riz afin de venir atténuer le feu en bouche que peut déclencher la pâte de curry vert.

Si les desserts ne sont pas la spécialité des thaïlandais, les becs sucrés trouveront tout de même de quoi venir assouvir leurs irrémédiables envies de douceur.

– C’est ainsi que vous goûterez au sticky rice mango : un riz gluant au lait de coco que l’on accompagne de lamelles de mangues incroyablement goûteuses.

– Le flan coco figure parmi les incontournables !

– Quant aux fruits, ils sont partout délicieux et si vous ne succombez pas aux fabuleux étals colorés au détour d’un marché alors vous trouverez une échoppe au coin de la rue qui saura vous les préparer de la meilleure manière qu’il soit : au naturel. Profitez-en pour goûter à des variétés plus curieuses que vous trouverez rarement ailleurs de si bonne qualité.

Côté boisson, le thé est la boisson nationale. Préférez-le au café qui n’est pas d’une grande qualité dans cette région du monde. Les thaïs sont de formidables bons vivants, réputés pour leur amour de la table et leur esprit festif. Pas surprenant alors qu’ils consomment de l’alcool. La Singha Beer est la bière la plus répandue et accompagnent les différents mets consommés lors des repas. Le sato, l’équivalent du makgeolli coréen, un alcool de riz pétillant car fermenté, est également largement répandu. Enfin, profitez de la fraîcheur des fruits pour les consommer sous forme de jus « sans glaçon » ! Enfin, abstenez-vous de boire l’eau du robinet à moins de l’avoir au préalable assainie d’une pastille purifiée. Dans tous les cas, préférez là en bouteille si vous voulez profiter durablement de votre séjour et de toutes les saveurs culinaires dont regorge ce fabuleux pays.

Que mettre dans sa valise ?

Comme avant chaque grand départ, il est essentiel de se poser les bonnes questions sur ce dont on risque d’avoir besoin comme équipement une fois sur place. Le contenu d’une valise est différent d’un voyageur à un autre, selon les activités au programme et les régions visitées au cours de son voyage en Thaïlande. Notre expérience et bonne connaissance du pays nous permet de vous dresser une liste non-exhaustive de la valise idéale dont il faut se prévaloir lors d’un voyage en Thaïlande.

Les incontournables :

– Ne serait-ce que pour vous faciliter la vie, préférez un grand sac à dos ou un sac de toile à une imposante valise à roulettes pour votre voyage en Thaïlande. Plus malléable et adapté à un voyage itinérant, il sera le partenaire idéal des nombreuses étapes de votre circuit.
– Une sacoche ou un sac à dos de petite taille pour vous accompagner au quotidien dans vos excursions.
– Un kit complet de protection solaire : lunettes et crèmes solaires, chapeau de paille ou en tissu, bref tout ce qui peut vous protéger de ses méfaits !
– Un imperméable facile à ranger… le climat tropical vous réserve parfois des surprises dont il est judicieux de se prévaloir si vous ne voulez pas être trempés tout au long de la journée !
– Un appareil photo et son chargeur ainsi que plusieurs cartes mémoire de rechange.
– Une pharmacie de base contenant un désinfectant, des pansements, du paracétamol, un anti-moustique et un anti-diarrhéique.
– Des vêtements légers en fibres douces et naturelles comme le lin ou le coton seront vos précieux alliés au quotidien. Davantage adaptés à la chaleur que d’autres types de tissus, ils vous apportent confort et liberté de mouvement lors de vos excursions au cœur de la nature tropicale.
– Des tongs, chaussures les plus fréquemment portées en Thaïlande, qui vous apportent un confort certain et qui possèdent ou outre l’avantage de s’ôter et se remettre facilement lorsque vous pénétrerez dans les temples ou maisons thaïs.

Ensuite et selon les régions traversées lors de votre circuit en Thaïlande, le contenu de votre valise peut varier.

Pour le Nord :

Prévoyez :

– Un pull ou un sweat-shirt car les températures en montagne peuvent venir vous saisir dans tout votre être à la nuit tombée.
– Des chaussures de randonnée au bon maintien car c’est ici que vous accéderez aux plus beaux treks de la région.

Pour le Sud :

En complément des indispensables, pensez à apporter :

– Des vêtements légers (shorts, t-shirts, débardeurs, robes en coton ou chemises) et couvrants afin de vous prévaloir des piqûres de moustique le soir venu.
– Un maillot de bain, bien sûr, afin de profiter pleinement des plages de rêve et de ses eaux émeraude.

Pour les temples :

Il est important de rappeler que la Thaïlande est un pays hautement spirituel et la symbolique des vêtements est très importante lorsqu’on est amené à fréquenter les différents lieux de culte. Pensez donc à laisser de côté vos shorts, jupes ou décolletés avant de pénétrer dans une pagode, un temple ou une mosquée et opter pour une tenue plus sage et respectueuse des coutumes religieuses.

Enfin, pour plus de détails concernant le contenu de votre valise, n’hésitez pas à contacter directement votre conseiller spécialisé. Ce dernier saura vous conseiller exactement quel matériel ou vêtement apporter en fonction de votre programme et des villes traversées.

Quels souvenirs rapporter de votre voyage en Thaïlande ?

Ah les souvenirs… s’ils contribuent à nous faire revivre la nostalgie de nos vacances passées, ils ont le mérite de nous rappeler la richesse des paysages traversés et des cultures rencontrées. L’artisanat thaïlandais est parmi les plus raffiné au monde et vous ne serez pas en reste face à l’éventail d’objets, de tissus ou de vêtements à rapporter.

Les adeptes du raffinement trouveront un grand choix d’articles de maison ou de prêt à porter en soie délicate ou coton impeccable fabriqués artisanalement. Figurant parmi les plus beaux au monde, fils de soie et coton sont bien souvent teints avant d’être tissés puis déclinés pour produire toutes sortes d’articles somptueux. La ville de Chiang Mai est à ce titre la plus belle vitrine de l’artisanat local. Vous y trouverez un choix incroyable d’objets, mobiliers ou vêtements fabriqués par les minorités ethniques de la région.

Optez pour une ombrelle colorée de Bo Sang, un délicat bijou Hmong ou Yao, un objet en céramique, une vannerie ou un beau bouquet d’orchidées. Toutefois, résistez à la tentation de vous lancer dans des achats semblables à ceux que vous pourrez trouver en France ou en Europe. Appareils électroniques, CD, DVD ou articles de luxe sont bien souvent de la contrefaçon et outre la piètre qualité des produits qui vous sont vendus, vous risqueriez d’être sévèrement accueillis à la douane dès votre retour !

Nos garanties

Un voyage sur-mesure en Thaïlande ?
Faites nous part de vos envies